3615 : Quand le Minitel régnait en maître

Comme quoi même l'improbable arrive...

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

lundi 20 juillet 2009

See you on the other side...

Moving.jpgMilieu de l'été. Le bon moment pour déménager. Rendez-vous chez Over-Blog pour la suite des évènements.

vendredi 22 mai 2009

Free, France Télécom et moi... (Episode IX et final, je pense)

sans_issue.jpgPreviously on 24... Je vous avais laissés, chers amis, mi-février, avec un retour de connexion, mais un débit déplorable.
Le débit n'étant pas contractuel, je n'avais d'autre choix que d'accepter ce que je pouvais avoir, à savoir entre 3500 et 3800 kb/s. Assez pour surfer. Assez pour regarder la télévision. Mais pas assez pour regarder Nolife. Oui, Nolife est mon baromètre de qualité de ligne.
la situation étant bloqué, du point de vu technique, je décide de contacter, fin février, par tchat, le service facturation de Free. Je souhaitai au moins me faire rembourser mon abonnement pendant la période de coupure complète, ainsi que mon abonnement à un chaîne de télévision. La personne de l'autre coté de l'écran m'explique bien gentilement qu'elle peu rien faire et qu'il faut absolument passer par un courrier recommandé et tout le toutim. Elle me donne le lien pour le télécharger. Je l'inspecte un peu et lui pose des questions sur les différentes parties à remplir.
La plus surprenante, pour moi, reste celle ou je dois donner mon identifiant et mon mot de passe de connexion à ma console de gestion de compte. Imaginons que le courrier se perde (même en recommandé, ça peu arriver, je vous assure). Qui dit que la personne avec le courrier entre les mains ne va pas faire n'importe quoi sur mon abonnement ?
Je réfléchis plusieurs jours avant e remplir quoi que ce soit. Et par une belle soirée (oui, pas le matin, le facteur ne passe qu'à 11h...) je trouve un courrier de Free dans ma boîte à lettres. Il s'agit du service "fidélisation" (vous savez, le service qui fait des courbettes pour pas que vous alliez voir ailleurs) qui me dire qu'un "geste commercial' sera fait en ma faveur(un minimum quand même...). Sans nouvelles de ma part (sous entendu si je veux pas de geste commercial...) tout sera fait automatique dans quelques semaines...
Mi-Avril, étant comme Sœeur Anne et ne voyant rien venir, je recontact le service facturation par tchat. Mon interlocuteur est étonné. "quoi, rien n'a été fait ? Je regarde votre dossier... Ah bin oui, on a rien fait. Je demande à ma chef si c'est ok pour vous donner des sous... Elle est d'accord, ça sera fait dans quelques jours..." (j'ai résumé ses propos pour facilité la compréhension).

Finalement, 2 jours plus tard, je reçois un nouveau courrier du service fidélisation. Pour résumer, il me remboursent du 9 décembre 2008 (jour ou j'ai signalé le disfonctionnement) au 8 février (date de retour de la connexion) pour un total de près de 65€. "Le virement interviendra d'ici 4 à 6 semaines..."
La semaine dernière, j'ai constaté le virement sur mon relevé de compte. un problème de résolu. Reste toujours celui de la vitesse de connexion...
Pour tenter d'obtenir un débit suffisant pour regarder Nolife confortablement, j'ai tenté à plusieurs reprises de me synchroniser à un meilleur débit. Pour ce faire, sur ma télévision/Freebox HD, je me plaçais dans les infos réseau (loù on peut voir son type de connexion et son débit). J'étais donc en ADSL2+. Lors de mes différentes synchronisations, j'arrivais à 3800, 3900 et même une fois à 4005 kb/s. Je croyais que c'était suffisant pour Nolife, mais non. De plus, la connexion n'était pas stable. La synchro se perdait à 3h du matin... Donc retour à la case départ.
Mais un soir, fin Avril, je me suis rappelé une conversation sur le tchat technique "Branchez et débranchez 5 fois la prise téléphonique, pour que le DSLAM se reset..." Ce que je fis, sans grand espoir (avec les infos de connexion à l'écran). De ADSL2+, je suis passé par ADSL, et ADSL2, toujours avec un débit moyen, pour finir par une connexion en G.DMT, mais à 4116 kb/s !
Nolife était enfin regardable sans freez ni décrochage. De plus, je disposais d'un petit extra de bande passante pour surfer (20ko/sec) ou téléphoner (chose impossible à faire avant, tout en regardant la TV).
Après plusieurs recherche sur des forum, le G.DMT est défini comme "le dernier type de connexion possible avant la mort d'une ligne pourrie" (je résume, hein). Finalement, j'ai trouvé une page wikipedia expliquant que le G.DMT est la première évolution de l'ADSL, avant d'arriver à l'ADSL2. Si quelqu'un s'y connaissant en protocoles & techniques réseaux et peu me donner plus d'informations, je suis preneur.
En attendant, même si c'est une façon pourrie de se synchroniser, elle me permet d'obtenir un débit suffisant et stable de surcroît (pas de désynchronisation en 21 jours). Maintenant à chaque mise à jour Firmware du boîtier DSL, je dois faire la même manipulation sur la prise téléphonique, si non, je suis synchronisé en ADSL2+ (cool) à 3580 kb/s (pas cool).
Ainsi se terminent mes aventures... pour l'instant...

vendredi 17 avril 2009

Nerdz, Putain, 2 ans ! The Party

NerdZ2.jpgC'est en ce beau dimanche 12 avril 2009, en fin d'après midi, que l'équipe de Nerdz conviait ses fan à fêter les 2 ans de la création de la série.

Comme il était précisé dans l'invitation de Régis-Robert, le lieu de la petite fête ne pouvait contenir qu'un nombre restreint de personnes (environ 200). La petite sauterie étant prévue à 18h, je me présente à l'endroit vers 16h, 2h étant largement suffisantes. Une vingtaine de personne est déjà là. Je scrute un peu pour chercher des têtes connues, mais je ne vois personne. En cherchant mieux, je trouve Eivind, Krapo, Arkaiser & Neotsubasa du forum de Nolife, de retour après une nocturne Epita. Ils sont là déjà depuis 13h. Certaines personnes sont arrivées le matin à 9h, pour être sûr de rentrer !!

Vers 17h, je me fais rejoindre par babypunk et Cédrick, ainsi que par Soubi, Slobman et enfin Imrahil.
Pendant cette attente, je vois arriver Didier Richard, Mr Poulpe & Davy, Rémy ainsi que divers personnes s'occupant de la soirée. Je suis la seule personne à qui Davy vient serrer la main à ce moment là, ayant participé au jeu du *** de Nolife. arrivent aussi les membre du LPB Club & de Milk& Fruit Juice, les 2 groupes que nous aurons le plaisir d'écouter dans la soirée.

18h arrive, personne n'entre encore. Mais pourquoi ?? En tournant la tête dans la rue, je comprends : Maëly est en retard. Elle arrive, lunettes fumées, comme une diva. 18h15, on entre enfin, avec l'accueil chaleureux (sic) du "videur" du lieu...
On se disperse pour prendre possession du lieu. Une première constatation s'impose : ce lieu est petit et "mal fichu".
J'aperçois, ici ou là, des têtes un peu connues... Josaudio, Caroline, Fred, Clément, Pierre-Alexandre, du staff de Nolife. Je prends le temps de les saluer.

Enfin, vers 19h30, Davy prend le micro, en compagnie de Maëly, Didier & Mr Poulpe, afin de présenter les membre de l'équipe Nerdz, qu'on ne voit pas à l'écran...




Après ce speach, nous avons donc droit au premier concert de la soirée : Milk & Fruit Juice. Ce sont les compositeur du générique de la série. tinté de sons chip tune et d'instruments décalé, ukulele en tête, leur musique est bien sympathique.

En attendant le quiz, ainsi que le second concert, je déambule à discuter et prendre quelques photos.
Un constatation s'impose : il y a beaucoup de garçon en peignoir bleu ciel. En effet, un mini concours de cosplay est organisé. D'ailleurs, dans les goodies disponible à la vente, en plus des t-shirt & DVD, il y avait 20 peignoir "Dark Angel 64" fabriqués par les petites mains de Mme Mourier (la maman de Davy). Un grand bravo à elle pour ce travail.
Vient enfin le moment de ce quiz tant attendu, sur la série. Comme vous pourrez le constater, certaines questions sont simples, d'autres sont assez tordues.





Au milieu de tout ça, tous, Maëlys, Davy, Didier & Mr Poulpe, étaient très accessible et prêts à donner de leur personne pour satisfaire tout ces fans en folie.
Vers 23h, les 3/4 des personnes étaient parties. C'est à ce moment là que Slobman & moi avons choisit pour partir également. Un salut à Davy pour le remercier de ce bon moment. Je me rentre, satisfait d'avoir passé une bonne soirée.

PS : Je ne ferais pas de publicité pour le lieu qui nous a accueillit ce soir là. Les tenanciers aimables comme des portes de prison, un mal fou pour circuler... Je note l'adresse comme lieu à éviter.

dimanche 12 avril 2009

On est toujours sur terre, si si...

Au détour d'une allée, je suis tombé sur "ça" :

dog_Je_trace.JPG
dog_tu_veux_ma_photo.JPG
"Ouais, je suis un chien qui conduit. Ça te gène ??"
Les chiens sont vraiment plus fort que ces connards de chats.

mardi 7 avril 2009

Showcase Yaneka


installation.jpgEn ce samedi 4 Avril, après être passé au Forum des Halles et être passé dans une boutique de produits japonais, et après avoir discuté avec Caroline - OTO/Nolife, je me suis donc rendu, accompagné de Slobman, à l'Espace Japon.
Yuichiro.jpg Le lieu est assez brut : entrée tapissée de lattes façon "chantier", murs blanc à la chaux, veilles poutres apparentes. Dans l'entrée, il y a, en ce moment, une exposition d'illustrations. Il s'agit en fait du carnet de voyage d'un français qui a passé quelques temps à Tôkyô. Ces dessins sont pleins de fantaisie. En résumé, ce lieu sent la simplicité conviviale.
Pensant que la "salle" serait pleine, nous somme venu assez tôt. Au final nous étions environ 30 personnes à ce showcase. Chiyako.jpg
Comme prévu, la musique est calme et prenante. Tout le monde est captivé. Après 35 minute vient le moment du denier titre. Chiyako essaye d'expliquer quelque chose, mais le brouhaha derrière moi, m'empêche de comprendre ce qu'elle dit. Il y a eu ensuite une petite séance de dédicace. Chiyako et Yuichiro sont vraiment très accessibles. A la fin de cette dédicace, je me fait prendre en photo en leur compagnie. J'explique à Chiyako que je les retrouverais au concert de Akino Arai. Au moment de se quitter, elle de dit "A la prochaine !" (en français)
Pour résumer : un très bon moment, vivement le 11 avril, à l'Européen. Yaneka.jpg
a_trois.jpg


(Désolé pour la qualité, enregistré avec la PSP)

- page 1 de 5